Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : www.naudrh.com
  • : Actualités RH #ColTerr #FPTerr , questions pratiques RH pour les #fonctionnaires territoriaux. Près de 20 ans d'expérience sur la Fonction Ressources Humaines en collectivités territoriales.
  • Contact

PARTENAIRES

Partenariats / Piges / Publicité / Animation site web

 

Pour continuer à exister www.naudrh.com

recherche des partenariats

(publicité, parainage, piges...)

 

 

N'hésitez pas à nous contacter

pour toutes propositions,

nous reviendrons rapidement vers vous.

 

 

naudrhexpertise@gmail.com

 

Rechercher

Expertise statutaire

 

 

 

Lignes conseils téléphoniques personnalisés RH Naudrh.com:

 

Faites appel aux meilleurs spécialistes pour vous accompagner au quotidien.

 

(Cliquez sur l'image ci-dessous)

 

Lignes conseils téléphoniques RH 24 H/24 www.naudrh.com

- Ne restez plus seul(e), sécurisez votre savoir   -

 

 

 

Une difficulté d'interprétation statutaire ? Des professionnels de la fonction "Ressources Humaines" en activité, spécialisés en secteur public (FPT), assurent pour vous des permanences de renseignement téléphonique 24 H sur 24 H et rédigent à votre attention des expertises statutaires avec les références législatives, réglementaires ou jurisprudentielles utilisées, tout cela doublé d'un appel téléphonique pour commenter le tout !

 

 

 

Des sessions de formation personnalisées en fonction de votre demande peuvent également vous être proposées dans vos locaux, sur des thèmes RH d'actualité comme par exemple la loi n° 2019-828 du 6 août 2019 portant transformation de la Fonction Publique .

 

 

 

 
Top 5 articles mensuels www.naudrh.com

 

Bienvenue

 

Signez le livre d'or

 

Vous êtes le visiteur:

 

Compteur Global gratuit sans inscription

 

 

 

 Recherche Google

 

 

Google
 

 logo noir blanc 100

Nouveautés 

 

 

Un nouvel article
  mis en ligne regulierement !



Simulateurs de pension


Générateur de calcul
de reprise d'ancienneté (cat. C)



Sondages



Newsletter pour un suivi régulier de l'information,
ABONNEZ-VOUS !



Revues de presse inédites




FORUM de discussion



Commentaires Audio



Actualités jurisrudence



Live Tchat




WWW.NAUDRH.COM

 

 

 
logo noir blanc 100
Infos en Vidéos
 
 
 
video
 TRANSFORMATION FONCTION PUBLIQUE
Analyse et critique
 
 
 
video
 REFORME RETRAITES
Discussion Assemblées
 
 
 
video
MANAGEMENT
 
 
 
video
 ACCESSIBILITE
HANDICAP
 
 
logo noir blanc 100   
Sondages

 
 
 
  Qui êtes-vous ?
 (En cours de réparation)

 
 
 

Lignes conseils téléphoniques personnalisés RH Naudrh.com:

 

Faites appel aux meilleurs spécialistes pour vous accompagner au quotidien.

 

(Cliquez sur l'image ci-dessous)

Ligne conseils téléphoniques RH 24H/24 www.naudrh.com


Testez notre sérieux,
n'hésitez pas à vous adresser à nous pour faciliter votre quotidien et ne plus rester seul en décision RH !

17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 22:09

 

 

 

 

Ces conseils concernent les fonctionnaires en attente d’un passage devant une instance médicale (comité médical ou commission de réforme) en vue de l'octroi ou du renouvellement d'un congé pour raison de santé (congé de longue maladie et congé de longue durée) ou encore de leur retour en service. Cependant, la réunion des instances médicales peut s'avérer être complexe à mettre en œuvre dans un contexte dégradé, notamment au regard de la pression sur les personnels médicaux siégeant en instance ou réalisant des expertises (médecins agréés qui sont des médecins généralistes ou spécialistes libéraux).

-Dans l'hypothèse où l'instance médicale peut être réunie par voie dématérialisée, cette réunion est valable au regard des règles de quorum prévue à l'article R. 133-10 du code des relations entre le public et l'administration.

- A défaut, il est rappelé que les articles 27 et 47 du décret n° 86-442 du 14 mars 1986 prévoient le maintien du demi-traitement de l'agent ayant épuisé ses droits à congé et qui est en attente d'une décision de l'administration impliquant l'avis d'une ou de deux instances médicales. Pour la fonction publique territoriale, ce sont les articles 17 et 37 du décret 87-602 du 30 janvier 1987 qui prévoient ce maintien du 1/2 traitement jusqu'à la date de la décision de la commission de réforme ou du comité médical.

-Compte tenu de l'obligation faite à l'employeur de placer l'agent dans une situation régulière, la décision prise au terme de la procédure prend nécessairement effet à compter de la fin de la dernière période de congé. Dans une récente décision (CE, 9 novembre 2018, n° 412684), le Conseil d'Etat a considéré que le demi-traitement versé dans ces conditions est régulier et ne saurait donner lieu à un remboursement par le fonctionnaire, notamment s'il est finalement placé en disponibilité pour raison de santé.

 

-Concernant les fonctionnaires demandant le bénéfice d’un temps partiel pour raison thérapeutique, notamment les agents qui peuvent répondre aux caractéristiques des personnes vulnérables, il apparaît utile d’examiner les conditions d’octroi d’un temps partiel pour raison thérapeutique au terme de la période de confinement.

 

- Concernant les fonctionnaires sollicitant un congé pour invalidité imputable au service, il est rappelé que le régime de présomption d’imputabilité prévu à l’article 21 bis de la loi du 13 juillet 1983 doit conduire les employeurs à statuer rapidement sur la situation des agents. Il appartient aux employeurs de se saisir pleinement de ces dispositions et de ne réserver les cas de refus nécessitant l’avis de la commission de réforme qu’aux situations dans lesquelles ils ont des éléments tangibles de nature à renverser cette présomption (faute personnelle ou circonstances particulières détachant l’accident du service). Dans les situations nécessitant l’avis de la commission de réforme, il appartiendra de statuer rapidement sur la situation des agents à l’issue de la période de confinement.

 

 

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Testez la ligne conseils 24H sur 24 naudrh.com: ne restez plus seul(e)s

pour sécuriser vos dossiers et conseiller efficacement votre hiérarchie et vos équipes

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Partager cet article

27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:53

 

La CADA se prononce sur le caractère communicable à  un fonctionnaire de son dossier détenu par le comité médical, comportant un rapport du médecin du travail et de sa hiérarchie ainsi que la lettre de saisine de l'employeur mentionnant les questions sur lesquelles le comité devra donner un avis. Avant l'avis du comité médical (ou le cas échéant, du comité médical supérieur), la communication à l'agent du dossier soumis au comité médical est prescrite par l'article 4 du décret n° 87-602 du 30 juillet 1987 conformément au principe général des droits de la défense. Ce dossier doit comporter le rapport du médecin agréé qui a examiné le fonctionnaire ainsi que la saisine du comité médical par l'autorité compétente et toutes les pièces sur lesquelles s'est fondée cette saisine (CE n° 325813 du 3 décembre 2010, ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales). Une fois l'avis du comité médical rendu (ou le cas échéant, du comité médical supérieur), le rapport de la hiérarchie et la lettre de saisine de l'employeur ainsi que les rapports du médecin du travail et du médecin agréé qui a examiné l'agent sont des documents administratifs communicables à l'intéressé, en application de la loi du 17 juillet 1978 et de l'article L. 1111-7 du code de la santé publique. La communication des informations concernant la santé intervient selon le choix du demandeur directement ou par l'intermédiaire d’un médecin qu'il désigne à cet effet.

 Avis n° 2012-0995 du 19 avril 2012, CADA

Partager cet article

5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 21:58


A l’occasion de la consultation obligatoire du comité médical pour la mise en disponibilité d’office d’un agent après épuisement des congés de maladie, l’agent concerné et l’administration peuvent faire entendre le médecin de leur choix par le comité médical. Il en résulte nécessairement que le fonctionnaire doit être averti de la date de la réunion du comité médical et de son objet, de façon à lui permettre de faire valoir ses droits, soit en désignant un médecin chargé de le représenter, soit en produisant tous documents utiles. La méconnaissance de cette formalité substantielle entache d’irrégularité la procédure de consultation du comité médical départemental et par suite rend illégale la décision de mise en disponibilité (CAA Paris du 16 octobre 2007, n° 06PA00634, Commune de C).

Partager cet article

22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 23:00

En cas de contestation de l’agent de la décision administrative prise à la suite de l’avis du Comité Médical Départemental, toute demande formulée par l’intéressé(e) doit être largement motivée et circonstanciée.

Deux situations sont à distinguer :

1) LE RECOURS GRACIEUX AUPRES DU COMITE MEDICAL DEPARTEMENTAL

Pièces à fournir :

- saisine de la collectivité,

- lettre motivée de l’agent précisant l’un ou plusieurs points suivants : le déroulement et les circonstances de l’expertise, les conclusions de l’expert, l’avis du Comité Départemental, la décision prise par la collectivité.

- certificat médical actualisé.

 

2) L'APPEL AUPRES DU COMITE MEDICAL SUPERIEUR

Afin de réduire les délais d’instruction du dossier auprès du Comité Médical Supérieur, il est préférable de transmettre l’appel au Comité Départemental accompagné des pièces suivantes :

- saisine de la collectivité,

- lettre motivée de l’agent précisant l’objet de la contestation auprès du Comité Médical Supérieur,

- pièces médicales.

 

Il convient de préciser que le Comité Médical Départemental n’instruit qu’un seul recours gracieux. Ensuite, en cas de nouvelle contestation, l’instance d’appel est le Comité Médical Supérieur.

Partager cet article

21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 23:00

 

Le praticien, choisi par la collectivité sur la liste des médecins agréés établie par la DDASS, devra sur son expertise :

- Faire un résumé de l’état de santé de l’agent,

- Indiquer les pièces présentées le jour de l’expertise,

- Préciser l’état antérieur s’il y en a un,

- Déterminer si les arrêts de travail sont justifiés,

- Indiquer à quel terme l’agent est apte à reprendre son travail,

- Indiquer en cas d'inaptitude à la reprise, si une expertise est nécessaire et sur quelle spécialité ?

 

Partager cet article

20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 23:00

 

Dans chaque département, un comité médical est constitué auprès du préfet.

Composé uniquement de médecins désignés par le préfet, le comité médical doit être saisi pour donner des avis sur les questions liées à la santé des agents de droit public (titulaire, stagiaire ou non titulaire). Les contrats de droit privé sont exclus.

Ces avis obligatoires sont consultatifs et ne lient pas l’autorité territoriale à qui revient la décision (sauf dans trois cas précis qui feront l'objet d'un article ultérieurement).

Les avis portent notamment sur l’octroi et le renouvellement des congés maladie ainsi que sur l’avis d’aptitude aux fonctions d’un agent. Il est souhaitable de procéder à la saisine du comité médical après 4 mois consécutifs d’arrêt maladie.

Les demandes de renouvellement sont à effectuer  2 mois avant l’expiration du congé déjà attribué.Se réunissant tous les mois et pour statuer sur un dossier, le comité médical a recours à un médecin expert.

L’agent sera alors convoqué chez cet expert qui établira un rapport et le fera parvenir directement au comité médical. L’agent est averti de la date d’examen de son dossier.

Le service de médecine professionnelle et préventive est également informé de l’avis de passage. L’avis rendu par le comité médical est adressé par écrit à la collectivité qui en avisera l’agent. Cet avis peut faire l’objet d’un recours auprès du comité médical supérieur placé auprès du ministre de la santé.

 

Partager cet article

Articles Récents

Billets d'humeur / Ligne conseils / Asso

 

LES BILLETS D'HUMEUR STATUTAIRE DE

Pascal NAUD, président www.naudrh.com

 

 

BILLET 4 :  JOUR DE CARENCE ET COVID19, A QUAND LA FIN DE LA MASCARADE ?

 

 

BILLET 3 :  L'ETAT DOIT APPORTER DES RÉPONSES EN PÉRIODE DE COVID19 AUX IMPRÉCISIONS DE GESTION ADMINISTRATIVE  DES PERSONNELS TERRITORIAUX 

 

 

 

BILLET 2 : LOI DE TRANSFORMATION DE LA FONCTION PUBLIQUE

 

 

BILLET 1 : REFORME DES RETRAITES ET AGE PIVOT

 

 

 

Top5 mensuels articles www.naudrh.com

 

 

Lignes conseils téléphoniques RH 24H/24 www.naudrh.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'EST NOUVEAU !

 

 

 

 

 

 

 

 

Association www.naudrh.com

 

 

 

 

 

ACTUALITE STATUTAIRE SUR SITE

 

 

 

 

 

 

Newsletter

 

1940 abonné(e)s au 03/05/2020,
merci !

Documentation www.naudrh.com

 

Lignes conseils téléphoniques personnalisés RH Naudrh.com:

 

Faites appel aux meilleurs spécialistes pour vous accompagner au quotidien.

 

(Cliquez sur l'image ci-dessous)

 

Ligne conseils téléphoniques RH 24h/24 www.naudrh.com

 

 

 

 

 

 

UN PETIT GUIDE STATUTAIRE

SPECIAL F.P.T OFFERT

 

Capture-copie-1.jpg

Valeur 11,80 € TTC

 

couv1-copie-1

 

 

Réseaux Sociaux

suivez-nous twitter